La pertinence de Newman dans un monde postchrétien

Le 31e Volume des Etudes newmaniennes a paru en novembre 2015. Il contient les actes du XVe colloque international des études newmaniennes consacré  à “La pertinence de Newman dans un monde postchrétien.”

Les 7, 8 et 9 novembre 2014 a eu lieu à Paris un colloque organisé conjointement par l’Association des Amis de Newman et la Newman Association of America. Sur les dix-huit intervenants, onze venaient des Etats-Unis, six de France et un d’Italie.

En choisissant ce thème, il n’était nullement question de laisser entendre que le christianisme a complètement disparu des sociétés européennes ou nord-américaines, et encore moins des autres régions du monde (…) Le terme post-chrétien signifie que le christianisme a très largement et parfois presque complètement disparu du discours de tous ceux qui façonnent l’opinion – les médias d’abord, l’éducation nationale et, plus souvent, la vie politique. (…) Le christianisme appartient, croit-on, exclusivement au passé, et ses dogmes et ses valeurs sont complètement caduques. La question se pose donc : qu’est ce que Newman a à dire à ceux qui se trouvent, par choix ou par un glissement des idées implicite et parfois à peine perceptible, dans cette dernière situation.

Keith Beaumont dans la préface aux Actes du Colloque.

aa10cce0-2a8d-4037-9d10-111d5c002ce6dafe48c4-e9f8-40d9-a273-25fa36b66cce

 

 

 

 

Plus