« Quelle hospitalité ? » Méditation de François Picart

En ce temps-là, Jésus entra dans un village. Une femme nommée Marthe le reçut. Elle avait une sœur appelée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ? Dis-lui donc de m’aider. » Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée. »

La condamnation des prêtres ouvriers, ouvrage de Robert Dumont

Ordonnateur de cet ouvrage, Robert Dumont a pu rassembler à l’aide de coopérations, un fonds inestimable sur l’histoire des prêtres-ouvriers, dont il est l’un des meilleurs connaisseurs.

Sermons catholiques de John Henry Newman

La conversion radicale de John Henry Newman, prêtre anglican, à la foi catholique en 1845, est au coeur de ses sermons ici rassemblés. Dans une juste articulation entre foi et raison, ils donnent à voir la figure d’un cardinal, immense théologien et futur Docteur de l’Église, et de ses combats : critique acerbe d’une société de plus en plus sécularisée et matérialiste, discours apologétique à l’égard du catholicisme, mais aussi hymne de louange à la grâce divine.

Une bande dessinée pour découvrir Saint Philippe Néri, "saint de la joie"

Marie Staebler, 32 ans, orthophoniste, est aussi illustratrice sous le pseudonyme de MariaMaris. Et elle a décidé de réaliser une bande dessinée racontant la vie de Saint-Philippe Néri, "le saint de la joie". Pour financer ce travail, Marie a lancé un financement participatif, auquel chacun peut contribuer !

"Newman and the Oratory" by Keith Beaumont

Le Père oratorien Keith Beaumont a contribué à l'édition de "The Oxford Handbook of John Henry Newman", paru il y a quelques mois aux prestigieuses Oxford University Press. Nous partageons avec vous cet extrait, qui indique dans quelles circonstances Newman décida de devenir oratorien.

“L’Homme au-dessus des cieux. Anthropologie et Christologie en Pierre de Bérulle” . Préface de Mgr Luc Crépy

Cette étude précise, fortement argumentée et documentée, a donné lieu a une brillante soutenance de thèse a l’Université pontificale grégorienne et a reçu une mention spéciale au prix Henri de Lubac, en 2017 à Rome. Un tel travail universitaire manifeste la fécondité actuelle de l'Ecole française de spiritualité.

Introduction de "L'Homme au-dessus des cieux. Anthropologie et Christologie en Pierre de Bérulle" de Christian Barone

L'étude de Christian Barone, précise, fortement argumentée et documentée, a reçu une mention spéciale au prix Henri de Lubac, en 2017 à Rome. Dans ce texte, le P. Barone analyse vigoureusement en montrant l'évolution de la réflexion de Pierre de Bérulle sur le Verbe incarné. Nous vous proposons ici de lire l'introduction de "L'Homme au-dessus des cieux. Anthropologie et Christologie en Pierre de Bérulle" de Christian Barone.

[EN LIBRAIRIE] "L'Homme au-dessus des cieux" de Christian Barone

Le Père Barone vient de publier en langue française la thèse qu'il consacrait à Pierre de Bérulle, avec le soutien de l'Oratoire de France.

"Le Prince bleu", dixième livre du Père Jean-Marie Martin

Le Père Martin, depuis maintenant près de quinze ans, publie des essais et des romans humanistes et profondément spirituels. Le "Prince Bleu" est sa dixième et dernière création.

Rencontre avec Michel Quesnel, à l'occasion de la parution de “La Première épître aux Corinthiens”

Le père Michel Quesnel, de l’Oratoire, a publié en février aux éditions du Cerf un commentaire de la première lettre de Paul aux Corinthiens. Voici les propos recueillis auprès de l’auteur, ancien recteur de l’Université catholique de Lyon, sur cet ouvrage qui renouvelle la lecture de cet écrit paulinien

Écrits spirituels de Madame Acarie. Préface de Bernard Sesé

Ces Ecrits spirituels comprennent des prières et méditations en une langue magnifique (Les Vrais Exercices, 1622) ; quinze lettres, dont 4 adressées à son cousin, Pierre de Bérulle (conservées au carmel de Pontoise), enfin d’autres écrits présentés par Duval, son ami et premier biographe (1621) ou retrouvés plus tard par Boucher (1800)