Articles

Calendrier des sessions 2020 de La Valfine

La Valfine se prépare pour cette nouvelle année 2020 avec un programme riche et varié encore une fois ! Trois sessions ouvertes à tous sont d'ores et déjà planifiées avec les intervenants suivants : René Valette en Mai, Guy Aurenche en Juin et Albert Rouet en Octobre. Nous ouvrons cette session à plusieurs dizaines de participants. Venez nombreux !

« Quelle hospitalité ? » Méditation de François Picart

En ce temps-là, Jésus entra dans un village. Une femme nommée Marthe le reçut. Elle avait une sœur appelée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ? Dis-lui donc de m’aider. » Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée. »

« Transmission du souffle »

Magnifiques tableaux d'Arcabas illustrant cet Évangile et ouvrant à plusieurs lectures selon le regard porté. Pour cette fois, je m'intéresse à Zacharie, à peine visible dans le premier tableau (cf. La Visitation), prisonnier du temple, de ses lois, de ses rites, impossible de s'en libérer et plus grave encore, incapable de comprendre ce qui se passe à l’extérieur

« Ne refuse pas un bienfait à qui tu le dois »

« Ne refuse pas un bienfait à qui tu le dois ». Qui autour de moi mérite que je le rejoigne ? N’est-ce pas à tout homme que nous avons à porter le geste qui l’humanise, le remet debout, comme l’Evangile nous le demande ?

« Ce Jésus témoin du Père me parle, l’Évangile en est la trace. »

Le texte biblique sur lequel allait porter ma méditation s’imposait. Je ne pouvais échapper à son questionnement, à la question que Jésus pose à ses disciples : Pour vous, qui suis-je ?

« Caïphe n’est pas mort »

Faut-il m’excuser de me laisser emporter ? Alors je m’excuse mais n’en pense pas moins. Caïphe n’est pas mort. Des Caïphe lui succèdent à travers les siècles, personnels ou collectifs, cherchant à faire mourir Jésus, volontairement ou par maladresse, le crucifiant en portant atteinte à la foi des croyants.

« Cet évangile m’appelle à être vrai, modeste et humble »

Jésus y va vraiment un peu fort, demandant à ses disciples de se priver non pas de leur superflu mais de l’essentiel ; n’attendant pour leur séjour que ce que leur donnera ou refusera la maison où ils frappent.

Méditation biblique du P. Michel Dupuy

Des brebis perdues (ou libérées !) se sont éloignées l’une après l’autre et de plus en plus vite depuis quelque temps de l’Eglise, mais de quelle Eglise s’agit-il ? Les rangs se sont clairsemés dans les nefs, les chaises sont de plus en plus vides. « Mes chères chaises vides » auxquelles prêchait un jour notre ancien curé et ami... L’évangile de ce jour m’interpelle car où me situer ?

Méditation biblique du P. Michel Dupuy

Heureux Bartimée qui non seulement retrouve la vue mais, son manteau rejeté, suit Jésus - ce qui n’a pas été donné à tous les guéris du Sauveur revenus chez eux pour témoigner. Je suis toujours sensible à une anecdote de ce récit, au cri de cet homme voulant rencontrer Jésus, « beaucoup [de gens] le rabrouaient pour lui imposer le silence » ; autrement dit, firent obstacle à la rencontre. Je me sens interrogé : combien de fois mes paroles, mon comportement de chrétien que je suis et de prêtre...

Méditation biblique du P. Michel Dupuy

« On a de la chance, Padre, d’avoir un chef de corps chrétien. » Me disait un adjudant-chef non préoccupé par les questions religieuses mais qui devait se souvenir de ce que « le populaire » attend de celles et ceux qui se disent croyants. Pour ma part, sans le lui dire...

Méditation biblique du P. Michel Dupuy

« Qui suis-je pour juger ? » Cette parole de François a retenti sur les médias, atteignant croyants et non croyants, comme un coup de canon, loin du « droit canon coutumier », nous ouvrant à la nouveauté radicale à laquelle nous appelle l’Evangile. « Ne faites pas de vos confessionnaux des tribunaux »

Méditation biblique du P. Michel Dupuy

Jean, du moins les auteurs du 4e évangile ne nous disent rien de l’Eucharistie, réservant ce qu’ils en savent au chapitre 6 du Pain Vivant. Par contre, ils sont les seuls à nous parler du Lavement des pieds. L’un s’attache au dialogue avec Pierre, l’autre va nous mentionner l’appel à être serviteur que Jésus adresse à tous, Pierre y compris.