“Comprendre John Henry Newman”, par Keith Beaumont, prêtre de l’Oratoire

John Henry Newman (1801-1890) est l’un des grands penseurs chrétiens des temps modernes dont la pensée reste encore d’un étonnante fécondité.

Il est reconnu aussi comme l’un des grands auteurs de langue anglaise du XIXe siècle, et l’un des grands écrivains satiriques de tous les temps. Il a publié lui-même une quarantaine de livres, et une quinzaine d’autres volumes ont été publiés depuis sa mort. Il a été profondément engagé dans presque tous les grands débats intellectuels de son temps au point que, selon Benoît XVI, « en lui pensée et vie se compénètrent et se déterminent mutuellement ».

Mais Newman est aussi simultanément un homme d’action, un pasteur et un homme de prière. Il a été, parmi d’autres initiatives, le chef de fi le d’un vaste mouvement de renouveau de l’Église anglicane (le « Mouvement d’Oxford »), le fondateur de l’Université catholique d’Irlande à Dublin, et le fondateur de l’Oratoire de Saint Philippe Neri en Angleterre. Pendant presque toute sa vie adulte il a été curé de paroisse ou responsable de communauté, et un guide spirituel pour des milliers de personnes. Sa vie spirituelle a été riche et profonde. Dans ses sermons et ses lettres, il nous a laissé un enseignement spirituel abondant qui, fondé sur une psychologie pénétrante, réaliste et souvent décapante, fait de lui l’un des grands maîtres spirituels des temps modernes.

Selon Paul VI, « l’homme moderne écoute plus volontiers les témoins que les maîtres, et s’il écoute les maîtres c’est parce qu’ils sont des témoins ». Si Newman est pour nous un maître, c’est parce qu’il est d’abord témoin : témoin de la mystérieuse présence de Dieu en lui.

Newman a été fait cardinal par le pape Léon XIII en 1879, et béatifié par Benoît XVI en 2010. Sa canonisation sera certainement suivie de sa déclaration comme Docteur de l’Église, conformément au voeu de tous les papes depuis soixante-dix ans.

Keith Beaumont, oratorien, a été longtemps professeur de lettres. Il enseigne aujourd’hui la spiritualité et prêche de nombreuses retraites. Il est l’un des meilleurs spécialistes du cardinal John Henry Newman.