“Saint Philippe Néri, un Socrate romain”, de Louis Bouyer

Quel intérêt présente aujourd’hui la personnalité et l’œuvre de saint Philippe Néri (1515-1595) ? Avant tout le fait que ce prêtre italien du xviesiècle était un homme libre. Ce Florentin de la Renaissance, ne s’est jamais laissé enfermer dans l’armure de la Contre-Réforme.

Transporté dans la Rome de son temps, cet homme sans carapace, jamais tendu, souriant toujours et souvent riant aux éclats, a montré des nerfs d’acier, un cœur de flamme. Dépouillé spontanément, enraciné dans l’essentiel, il a su comme personne « s’adapter », selon cet instinct de la vraie charité qui sait que l’adaptation passe par une ouverture de tout l’être à toute la vérité ; là est la seule manière d’y gagner les autres.

L’Oratoire, la libre société de prêtres que Philippe a laissé se former spontanément autour de lui, n’a jamais eu d’autre message. C’est la conviction que Louis Bouyer veut faire partager dans cet ouvrage choisi par les Supérieurs des Maisons de l’Oratoire en France comme comme la biographie officielle de saint Philippe Néri à l’occasion du jubilé de sa naissance.

Louis Bouyer (1914-2004), prêtre de l’Oratoire, est un des plus grands théologiens français du 20e siècle. Son essai consacré à Saint Philippe Néri est disponible ici, sur le site des éditions Ad Solem

louis Bouyer