Articles

Editorial de la semaine. "Tout bousculer pour n'être que lui"

Il y a des moments où nous sentons bien que nous sommes à des carrefours de vie où le changement est inéluctable. Et nous sentons bien, aujourd’hui, que notre Église est arrivée à un tel carrefour.

Délivre-nous du mal ! L'éditorial de la semaine.

Depuis plusieurs mois, nous sentons que nous vivons dans un monde où beaucoup d’organismes qui nous semblaient stables se fissurent. Nous sommes secoués par des crises buttant les unes contre les autres comme des autos tamponneuses. Crises écologiques, migratoires, du projet Européen, des institutions politiques et religieuses, du cléricalisme et des scandales d’abus dans l’Église catholique… Toutes ces réalités rendent notre présent instable et reconfigurent notre avenir.

L'éditorial de la semaine. Prière pour l'unité et réforme des Eglises, par Luc Forestier

La place structurante de la vie liturgique, l’écoute amoureuse de l’Écriture, le souci d’une liberté intégrale de l’être humain, les pratiques synodales, la place du Saint-Esprit dans la prière personnelle, l’expression de la joie d’être témoin du Christ, tels sont des éléments que nous vivons déjà, mais qui pourraient s’enrichir de ce que les autres chrétiens vivent avec plus d’authenticité parfois.

Accueillir Celui qui vient par Gilles Hervé Masson. Editorial de Noël

Noël : non pas l’échappatoire d’une « belle histoire » illusoire, non plus que la parenthèse d’une paix rêvée ou fantasmée… Noël : une brèche dans la nuit, une lumière douce et pacifiante dans les obscurités de l’histoire troublée des hommes. Un moment où terre et ciel se rapprochent. Un moment où se donne à voir un Dieu à visage humain.

Nous attendons quelqu'un. L'édito de la semaine, par Anne Roul, paroissienne.

Comment vivre ce temps particulier de l’année liturgique ? Chacun apportera sa réponse personnelle. Pour la troisième année consécutive, il nous est proposé, tous les vendredis à partir du premier vendredi de l’Avent et jusqu’à celui qui précède la Pentecôte, dans le chœur de l’église, un temps de silence partagé, d’une demi-heure à partir de 18h, suivi de la messe à 18h30.

L'éditorial de la semaine. "Transmettre" par Antoine Adam

La foi se transmet avec ce jeu de découverte de la Parole de Dieu, de l’écoute de ce qu’elle produit en nous et le rassemblement liturgique engageant notre prière. Rien ne serait possible sans les adultes « passeurs » de cette foi.

Le Temps ordinaire, l'éditorial de la semaine.

La dernière exhortation du Pape François peut nous sauver. Rien que son titre nous réveille ! Soyez dans la Joie et l’Allégresse ! Et il l’explique par une citation de Léon Bloy : « dans la vie il n’y a qu’une tristesse, c’est de ne pas être des saints ». Pourquoi ne pas employer ce temps qui nous est donné, à devenir des saints ?

Sans moi vous ne pouvez rien faire. L'édito de la semaine

On mesure mal la portée de ce qui est annoncé à la Pentecôte. Au mieux, on la relie à une prouesse langagière (...) Auparavant c'était la rencontre physique avec Jésus qui faisait des disciples. C'est désormais une parole qui s'échappe de la bouche des hommes, un témoignage.

Editorial de la semaine. Il est monté au ciel, par Jacques Mérienne  

Un homme de chair est monté au ciel, il a permit à ses frères et sœur restés derrière lui de devenir une seule chair. On dit cela du mariage, mais le mariage est le signe de ce qui se passe entre l’Église et le Christ.

Editorial de la semaine. L'Ascension, sens dessus dessous

Lors de son Ascension, le Christ ne fuit pas le monde : ce monde, il l’a sauvé, ce n’est pas pour se sauver de lui. Au contraire, et paradoxalement, il veut s’en rapprocher davantage encore. Il veut en investir toutes les réalités et accomplir une incarnation plus globale et universelle à travers les Baptisés