Articles

Calendrier des sessions 2020 de La Valfine

La Valfine se prépare pour cette nouvelle année 2020 avec un programme riche et varié encore une fois ! Trois sessions ouvertes à tous sont d'ores et déjà planifiées avec les intervenants suivants : René Valette en Mai, Guy Aurenche en Juin et Albert Rouet en Octobre. Nous ouvrons cette session à plusieurs dizaines de participants. Venez nombreux !

« Quelle hospitalité ? » Méditation de François Picart

En ce temps-là, Jésus entra dans un village. Une femme nommée Marthe le reçut. Elle avait une sœur appelée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ? Dis-lui donc de m’aider. » Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée. »

« Espérant contre toute espérance, il a cru »

Page grandiose de la Lettre aux Romains, c’est-à-dire à la communauté des disciples de Jésus, d’origine juive mais résidant dans la capitale de l’Empire. On sait que cette épître a beaucoup marqué Luther au 16e siècle

« Comment ne pas le chanter… »

Comme nous voilà loin de certains chants de « louange » à la nouvelle mode, où de manière abstraite et redondante, nous faisons trop souvent la promotion publicitaire de notre image bornée de Dieu

« La souveraine liberté du Christ déjoue nos replis communautaires »

« Il appela ceux qu’il voulait. » Cet arbitraire de Jésus peut nous heurter, et d’autant plus si nous croyons que l’appel de Jésus résonne encore au cœur des humains. Ce faisant, nous considérons Jésus comme un chef ordinaire à qui nous prêterions des calculs et des préoccupations humaines, trop humaines

« Vous êtes concitoyens des saints »

Nous ne savons pas qui est le rédacteur de cette épître aux Ephésiens mais elle s’inscrit dans la foi universaliste de Paul. Cette lettre magnifique propose une vision grandiose de la vocation et de la mission de l’Eglise, rassemblement indispensable et provident de l’humanité

« On se gargarise souvent d’altérité… mais devant le Tout Autre, comment ne pas perdre pied ? »

Signe de division… ? Nous sommes souvent perplexes voire décontenancés face à ces moments où la personne de Jésus divise, suscite réprobation ou éloignement. Déception et hostilité. Pourtant quoi de plus naturel ou d’ordinaire si on connaît « ce qu’il y a dans l’homme » ? Si on mesure la somme de clivages et de divisions qui affectent la pensée et la parole humaines

« Laissons-nous exhorter à notre tour pour trouver et tenir notre rôle dans la croissance de l’Eglise ! »

De bons pasteurs qui connaissent et aiment leurs brebis, leurs ouailles ? Qui sentent l’odeur de la bergerie ? L’auteur de cette lettre de Pierre n’est peut-être pas l’apôtre lui-même mais il évolue dans un milieu littéraire et religieux marqué par la personnalité de l’ancien pêcheur de Galilée, frère d’André.

Fête de l'Annonciation du Seigneur

Neuf mois avant la Nativité les chrétiens s'émerveillent de ce moment où l'humain et le divin s'emmêlent, se bariolent et s'embrassent en Marie, la fille de Sion. Ne se laissent plus séparer, opposer. Alliance toute neuve. Incarnation vertige. Stupeur. L'exubérance des cloches ce soir à l'heure de l'Angélus semblera peut-être contredire la venue silencieuse et patiente du Verbe dans la chair. Le façonnage d'un Fils dans la glaise et l'obscur. Qu'on ne boude pourtant pas sa joie de pouvoir y communier, y respirer un peu au large !

Un Oratorio pour l'Avent, mardi 19 décembre à Saint-Eustache

A quelques jours de la fête de la Nativité, les paroissiens de Saint-Eustache et les amis de l’Oratoire seront ainsi conviés à un moment à la fois spirituel, culturel et festif autour du thème de l'attente, dans la tradition des Oratorio de Saint Philippe Neri

« Prenez et mangez. » 2eme Réunion du Groupe œcuménique biblique Saint-Eustache / Oratoire du Louvre

La blanquette d'Abraham et Sarah, l’agneau aux herbes de Moïse et le plat de lentilles d’Esaü et Jacob sont au cœur de la 2e rencontre biblique partagée par Marc Pernot et Jérôme Prigent .

"Prenez et mangez." 3eme Réunion du Groupe œcuménique biblique Saint-Eustache / Oratoire du Louvre

Du fruit interdit au banquet des noces de l’Agneau, la nourriture joue un rôle important, parfois de premier plan, dans la littérature biblique. Une fois par mois, le Pasteur Pernot et le père Prigent nous invitent à une réflexion sur les textes bibliques consacrés à la nourriture.