Articles

Calendrier des sessions 2020 de La Valfine

La Valfine se prépare pour cette nouvelle année 2020 avec un programme riche et varié encore une fois ! Trois sessions ouvertes à tous sont d'ores et déjà planifiées avec les intervenants suivants : René Valette en Mai, Guy Aurenche en Juin et Albert Rouet en Octobre. Nous ouvrons cette session à plusieurs dizaines de participants. Venez nombreux !

« Quelle hospitalité ? » Méditation de François Picart

En ce temps-là, Jésus entra dans un village. Une femme nommée Marthe le reçut. Elle avait une sœur appelée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ? Dis-lui donc de m’aider. » Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée. »

Méditation biblique du père Luc Forestier

La fête de saint Matthieu nous donne l’occasion de relire quelques versets essentiels de l’épître aux Éphésiens, avec l’erreur de traduction bien connue dans la version ci-contre, tirée de la Bible de Jérusalem.

Méditation biblique du père Michel Quesnel

Si l’on met en parallèle la situation réelle et la parabole que Jésus adresse à Simon, on comprend ceci : si quelqu’un est capable de montrer beaucoup d’amour, c’est qu’il lui a été beaucoup pardonné. En conséquence, ce n’est pas Jésus qui pardonne : il constate que la femme a été beaucoup pardonnée antérieurement, puisqu’elle a montré beaucoup d’amour.

Méditation biblique du père Jean-Marie Martin

De nombreux textes de l’évangile donnent de sérieux tourments comme celui-ci. Cette porte qui se claque au nez de ces pauvres filles, qui n’avaient pas choisi d’être étourdies, peut nous révolter. Pour pouvoir parler de joie de l’Évangile à propos de cette péricope, je voudrais l’aborder sous la forme d’un petit midrash.

Méditation biblique du père Roger Thomas

En cette fête de Notre Dame-Sainte Marie, notre mère et notre sœur, nous nous réjouissons de sa Nativité. Toute l'histoire de l’Église depuis son Assomption, celle qui a donné chair de notre chair à Jésus, le Fils de Dieu, est grandement fêté.

Méditation biblique du père Michel Dupuy

Pour toi, qui suis-je ? Ce n’est plus à Pierre que cette question est posée, celui-ci répondant : « tu es le Messie », mettant sous les mots un contenu insuffisant que Jésus ne lui reproche pas ; c’est à moi, baptisé, prêtre, que cette question s’adresse au quotidien de ma vie chrétienne. Pour toi qui suis-je ?

Méditation biblique du père Luc Forestier

Le contexte de ce récit tiré du livre d’Ézéchiel est dramatique, tout semble s’effondrer autour de lui et personne n’en prend conscience ! Le voilà poussé à accomplir des « gestes prophétiques » selon une pédagogie qui se retrouve dans beaucoup d’autres livres de l’Ancien Testament. Alors que la menace de la chute de Jérusalem se précise, les paroles du prophète se heurtent à de puissantes résistances jusque dans les hautes sphères comme l’indique la mention du prince.

Méditation biblique du père Michel Quesnel

Que voyons-nous lorsque nous regardons le monde ? – Une pandémie redoutable dont nous n’arrivons pas à nous sortir, une planète polluée et déréglée, des humains souvent indifférents les uns aux autres… Inutile d’allonger la liste, elle est interminable. Nous avons, certes, à nous purifier, et la pandémie nous le rappelle. L’amour invisible de Dieu ne nous fera cependant pas défaut. Déjà existent des joies discrètes mais véritables.

Méditation biblique du père Jean-Marie Martin

Porter en nous la semence du Royaume dépasse nos espérances, il est en nous, ce Royaume, mais il étend ses branches au-delà de nous et porte du fruit de vie en nous et autour de nous. Au-delà de ce que nous pouvons croire ou imaginer.

Méditation biblique du père Michel Dupuy

L’Évangile ne cesse d’interpeler le croyant, éclairant son discernement. Celui-ci nous arrive après ce long temps de confinement et d’abstinence eucharistique, au terme duquel sont apparues chez les chrétiens des divisions témoignant de la conception très différente que chacun se fait de l’Eucharistie ; traduisant chez beaucoup une véritable et réelle approche de ce qu’est le « dernier repas du Seigneur ». Mais hélas, chez d’autres, une regrettable matérialisation du religieux et une chosification de l’hostie.

Méditation biblique du père Antoine Adam

Le peuple d’Israël, interprétant l’énigme de notre condition humaine, déchiffre dans ses Écritures le mystère de l’Alliance. C’est un chemin de conversion permanente, transformant nos manières de voir, de comprendre notre rapport au divin aux autres et au monde, dans une évolution progressive.