Entrées par communication@oratoire.org

Méditation biblique du père Michel Dupuy

Le Signe de Jonas rappelait aux Juifs le récit légendaire de ce prophète qui, bien malgré lui, dût apporter aux habitants de Ninive, symbolisant les ennemis d’Israël, un message de pardon, de miséricorde de Yahvé, et la conversion qui s’en suivit. Et Jésus de dire à ses auditeurs, particulièrement à leurs chefs : « Le Fils de l’Homme – Jésus en l’occurrence – est venu accomplir par ses actes, par ses paroles, cette attente du peuple, et vous ne me croyez pas. »

Canonisation de John Henry Newman

John Henry Newman sera canonisé par le pape François le 13 octobre 2019 à Rome. Il sera le premier Anglais canonisé, en dehors des nombreux martyrs, depuis 500 ans. Il est l’un des grands penseurs chrétiens des temps modernes (beaucoup voient en lui un homme dont la pensée aurait marqué le concile Vatican II), et un grand maître et guide spirituel.

Sermons catholiques de John Henry Newman

La conversion radicale de John Henry Newman, prêtre anglican, à la foi catholique en 1845, est au coeur de ses sermons ici rassemblés. Dans une juste articulation entre foi et raison, ils donnent à voir la figure d’un cardinal, immense théologien et futur Docteur de l’Église, et de ses combats : critique acerbe d’une société de plus en plus sécularisée et matérialiste, discours apologétique à l’égard du catholicisme, mais aussi hymne de louange à la grâce divine.

« Tu ne l’emporteras pas au paradis » Méditation de François Picart

À première vue, une lecture rapide de ce texte peut interpréter le « renversement des sorts » comme une punition de l’homme coupable de posséder des biens matériels et, au contraire, un relèvement du pauvre Lazare qui n’avait d’autre richesse que son nom : « Dieu vient en aide », puis en généraliser la compréhension à partir de la parabole précédente selon laquelle on ne peut servir deux maîtres en même temps, à la fois Dieu et l’argent…

« Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi » (Lc 7, 11-17) Méditation du père Paul Carpentier

Combien en ai-je accompagné au cimetière de ces parents douloureusement atteints par la mort de leur enfant ! Je me souviens en particulier de ce tout-petit, à peine né et déjà parti, dont le papa portait lui-même le petit cercueil blanc et qu’un stupide règlement de l’Eglise à l’époque, envoyait aux Limbes pour l’éternité, puisque ses parents, pourtant pratiquants, n’avaient pas eu le temps de le faire baptiser !

« Frappez à la porte étroite et l’on vous ouvrira ! » Méditation de François Picart

L’accès au festin du Royaume n’a rien à voir avec les concours d’entrée aux grandes écoles ou à la haute fonction publique. Là où ceux-ci prévoient des quotas qui limitent le nombre des places disponibles, le Festin du Royaume est accessible à la multitude, même si, paradoxalement, cet accès passe par une « porte étroite »…

« Quelle hospitalité ? » Méditation de François Picart

En ce temps-là, Jésus entra dans un village. Une femme nommée Marthe le reçut. Elle avait une sœur appelée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ? Dis-lui donc de m’aider. » Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée. »

“Une pédagogie trinitaire.” Méditation de François Picart

Pour notre génération confrontée, à son tour, à une crise de crédibilité, ce texte nous rappelle qu’avant les questions institutionnelles qui doivent certes être abordées, la priorité est l’appropriation de la vérité du Christ pour notre temps. À bien des égards, tout montre que depuis plusieurs décennies, cette démarche d’appropriation s’est enrayée…