Chaque semaine un prêtre de l’Oratoire écrit une méditation biblique en rapport avec le calendrier liturgique. Nous les publions ici. Vous pouvez également les retrouver sur la page Facebook des Oratoriens

Puissant ou misérable, mais capable de Dieu. Une méditation du père François Picart

Laissés à leur solitude, la femme et Jaïre sont renvoyés à leur part de vérité qui les juge, les condamne ou les laisse prisonniers de leurs propres impasses. À l’inverse, l’amour de Dieu incarné par Jésus, les révèle à eux-mêmes en éclairant ce qu’ils sont pour Dieu.

Des Oratoriens méditent la Bible. Yves Trocheris (24.06.2018)

Maintenant, la parole de Dieu doit pouvoir être écoutée par tous les peuples. Pour autant, cette même parole n’est pas assimilable à une forme d’instrument à valeur universelle.

Des Oratoriens méditent la Bible. Luc Forestier (20.06.2018)

Le texte biblique n’est jamais séparable de la relation qui justifie son existence. Nous ne croyons pas en Dieu parce que nous lisons la Bible. Nous recevons la Bible comme Parole de Dieu parce que nous participons à l’assemblée constituée par le Repas du Seigneur.

Des Oratoriens méditent la Bible. Michel Quesnel 16.06.2018

Garantir ses arrières, c’est souvent aller de l’avant avec tiédeur, sans prendre vraiment de risque. Mais est-ce à cela que Dieu nous appelle ?

Des Oratoriens méditent la Bible. Paul Carpentier (05.05.2018)

Ce qui est intéressant c'est de savoir en quoi notre foi nous incite à cette participation [à la vie de la cité], et si ce n'est pas justement de rendre à Dieu ce qui est à Dieu que d'accomplir ce que nous appelions il n'y a pas si longtemps notre « devoir d'état».

Des oratoriens méditent la Bible. Jean-Marie Martin (01.06.2018)

Craignons la déception que [le Christ] éprouverait s’il ne trouvait rien en nous qui puisse contenter son attente, sa faim, et qui, par là même, ne pourrait nourrir notre prochain qui mérite de l’être.

Des Oratoriens méditent la Bible. François Picart (27.05.2018)

Pour Arouna, jeune réfugié de 23 ans, l’expérience d’accueil dont il a bénéficié, est un bouleversement. Au point de demander à devenir chrétien : « Jamais de ma vie je n’ai été traité de cette façon, dit-il. Je veux connaître ce Dieu qui vous a poussés à agir ainsi avec moi. » Il est bien des manières d’accueillir l’œuvre de l’Esprit, premier acteur de la mission…

Des Oratoriens méditent la Bible. Michel Dupuy (20.05.2018)

Sur la place publique de nos quotidiens, entendons dans notre langue la Parole de l’Évangile, plus forte que toute loi, fut-elle d’Eglise ; à l’écoute de notre conscience éclairée par la Parole entendue et comprise.

Des Oratoriens méditent la Bible. Etienne Labignette (07.05.2018)

"Oui, comment témoigner de notre foi dans une société bien indifférente pour ne pas dire critique à l'égard des chrétiens ?Mais pensons-nous sérieusement que les disciples étaient mieux préparés que nous pour conduire cette mission de témoins de la Bonne Nouvelle qui va bientôt leur être confiée par le Christ ? "

Des Oratoriens méditent la Bible. Yves Trocheris (29.04.2018)

Même si l’amour de Dieu est bien au-dessus de ce qu’en termes de capacité à aimer, nos cœurs peuvent, il n’en reste pas moins que ce même amour doit passer par nos vies, par notre connaissance, par nos discours et par nos actes.