Chaque semaine un prêtre de l’Oratoire écrit une méditation biblique en rapport avec le calendrier liturgique. Nous les publions ici. Vous pouvez également les retrouver sur la page Facebook des Oratoriens

« Quelle hospitalité ? » Méditation de François Picart

En ce temps-là, Jésus entra dans un village. Une femme nommée Marthe le reçut. Elle avait une sœur appelée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ? Dis-lui donc de m’aider. » Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée. »

Méditation du père Roger Thomas

Marie nous révèle donc par toute sa vie que nous sommes à son image humaine pris dans un même don, dans un même choix où notre humanité est habitée du Verbe, sanctifiée, prédestinée à être la louange de gloire de sa grâce et que nous soyons comme elle immaculés devant lui dans l'amour.

Méditation biblique du père Michel Dupuy

Jésus ne distribue pas le pain, il donne à ses disciples la mission de le donner. C’est donc à ce monde orphelin de repères, de sens, que nous, croyants, devons porter ce Pain/Parole. Encore faut-il que nous ne perdions pas la saveur du sel dont nous sommes porteurs, ni n’éteignions la lumière de notre Foi. Que notre témoignage, comme le dit François, ne soit pas prosélytisme irrespectueux de la liberté d’autrui, mais que notre Foi transpire de nos actes au quotidien, de nos rencontres.

Méditation biblique du père Etienne Labignette

Alors, faut-il face à ce monde déconcertant, tenter de nous assurer une spiritualité confortable de survie ou adopter une sagesse de vie stoïcienne ? Cette tentation du repli intellectuellement séduisante met entre parenthèse la force dynamique de l'espérance. Mais non, comme Jésus nous le dit : « ce ne sera pas de sitôt la fin », mais plutôt l'entrée pour nous dans le combat spirituel. Pour mener à bien ce combat, il importe de nous en donner les moyens : fidélité dans la vie de prière, pratique quotidienne de la méditation biblique, souci du partage et de la solidarité.

Méditation biblique du père Luc Forestier

Dans l’évangile de Luc, les pleurs de Jésus sur Jérusalem concernent sans doute le passé d’une ville ambivalente dans son lien à celui qui y entre comme messie de paix. Mais ces pleurs concernent aussi le quotidien de ceux qui, en se réclamant de son nom, ne cessent de se diviser, à commencer par les communautés chrétiennes présentes dans la Jérusalem d’aujourd’hui, comme dans les autres villes du monde. La plus grande menace qui pèse sur le christianisme a bien pour origine les chrétiens eux-mêmes et, plus particulièrement, leurs conflits nombreux !

Méditation biblique du père Michel Quesnel

Nous sommes destinés éternellement à une vie paisible auprès de lui, et ce message diffuse une lumière pleine d’espérance sur les événements de notre vie terrestre, en particulier lorsque nous sommes confrontés au malheur.

« Là où est la haine mettons l'amour »

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix ». Un instrument qui n’est pas naïf et qui sait qu’il faut agir, mais qui sait aussi qu’aucune action n’a de chance de réussir sans l’espérance et la foi que la joie, la fraternité et l’amour sont des armes absolues. Là où est la haine mettons l’amour.

Méditation biblique du père Paul Carpentier

A chacun, croyants ou non, de mesurer librement comment il répond aux urgences du temps, à la sauvegarde de la MAISON COMMUNE. Et aux chrétiens, plongés dans l'eau vive du baptême, de comprendre et de mettre en pratique au mieux, la question de Jésus à la Samaritaine « Donne-moi à boire », et sa réponse à notre propre soif : « L'eau que je vous donnerai deviendra en vous source jaillissant en vie éternelle » (Jean 4, 16). Alors seulement la prophétie d'Ezéchiel sera accomplie.

Méditation biblique du père Jean-Marie Martin

Quand le Seigneur reviendra, trouvera-t-il encore la foi sur la terre ? C’est ainsi que se terminait l’un de nos récents Évangiles dominicaux. On pourrait aussi se demander s’il trouvera encore des arbres et des oiseaux ? Je fais référence à la fois à notre évangile et au grand péril qui menace notre planète.

Méditation biblique du père Michel Dupuy

Le Signe de Jonas rappelait aux Juifs le récit légendaire de ce prophète qui, bien malgré lui, dût apporter aux habitants de Ninive, symbolisant les ennemis d’Israël, un message de pardon, de miséricorde de Yahvé, et la conversion qui s’en suivit. Et Jésus de dire à ses auditeurs, particulièrement à leurs chefs : « Le Fils de l’Homme - Jésus en l’occurrence - est venu accomplir par ses actes, par ses paroles, cette attente du peuple, et vous ne me croyez pas. »

Méditation biblique du père Etienne Labignette

Même si la Parole de Dieu semblait devenir bien rare en terre d'Israël, le Seigneur n'abandonne pas son peuple car il demeure fidèle à son alliance. Avec ce récit de l'Annonciation, nous vivons à nouveau cette proximité du Seigneur avec nous.