Chaque semaine un prêtre de l’Oratoire écrit une méditation biblique en rapport avec le calendrier liturgique. Nous les publions ici. Vous pouvez également les retrouver sur la page Facebook des Oratoriens

Die Ernte, Kornfeld mit Schnitter (La moisson). 1889
, ,

Des Oratoriens méditent la Bible. Jean-Marie-Martin (18.10.2017)

Ni bourse, ni besace, ni sandales ! Ce dénuement demandé au missionnaire, on en trouve l’explication quand Jésus enseigne comment s’abandonner à la générosité des autochtones : tout attendre de ceux qui reçoivent les disciples. Ce que portent ceux-ci, c’est la Paix du Christ, présent inégalable pour qui les reçoit.
serviteur
, ,

L’homme, devant sa capacité à pardonner, par François Picart

Là où le pardon est souvent présenté comme un devoir ou un seul acte de la volonté, toujours fragile, cette lecture théologale ouvre sur une compréhension de l’homme comme capacité infinie à pardonner. Cette capacité est inscrite en chacun. Elle est une richesse inouïe, donc une responsabilité à faire fructifier par l’action de l’Esprit grâce auquel chacun peut laisser le Christ vivre en lui, et devenir pure capacité de pardon. La face du monde en est changée.